tour d’abandon

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé de tour (masculin) et de abandon.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Un tour d’abandon présenté dans un musée.

tour d’abandon \tuʁ d‿a.bɑ̃.dɔ̃\ masculin

  1. Tourniquet installé dans l’enceinte d’un hospice où l’on pouvait placer un bébé que l’on voulait abandonner.
    • L’une des caractéristiques les plus marquantes des premiers hospices modernes pour enfants trouvés était une niche creusée dans un mur et pourvue d’une porte à tambour qui permettait à un parent ou à un serviteur de mettre un enfant en sécurité sans crainte d’être vu. En France, on appelait ça le tour, en Italie, la ruota. — (Jean Lelièvre, L’Enfant inefficient intellectuel, Bréal, 2005, p. 172)
    • Des tours d’abandon situés dans les hospices ou hôpitaux permettaient aux mères dans la détresse d’y déposer leur bébé dans l’anonymat. Elles cachaient souvent un signe dans les linges (un mot, une demi-carte à jouer, un ruban…) susceptible d’identifier l’enfant le jour où leur situation se serait améliorée. Ces tours furent retirés à la fin du xixe siècle. — (Nicole Daron, Françoise Delante, Danielle Leclercq et Dominique Toubeau, En quête d’Histoire : guide didactique (2e année), De Boeck, 2008)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]