tourner casaque

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Wiktionary small.svg

Étymologie[modifier le wikicode]

(XVIIe siècle) Du comportement d’un duc de Savoie, qui portait un vêtement aux couleurs de la France ou de l’Espagne, pour plaire à son interlocuteur.

Locution verbale [modifier le wikicode]

tourner casaque \tuʁ.ne ka.zak\ (se conjugue → voir la conjugaison de tourner)

  1. Changer d’opinion, de parti avec une grande facilité et de manière intéressée.
    • Le Tchad tourne casaque : La Chine continue de faire son marché en Afrique, et elle a les moyens de payer. Dernier pays à tomber dans son escarcelle, le Tchad, avec qui Pékin a renoué dimanche des relations diplomatiques interrompues en 1997 quand Ndjamena avait reconnu Taiwan. — (afrique.blogs.liberation.fr, août 2006)
    • Depuis qu’il est dans les ennuis judiciaires, que le juge Van Huymbeke l’a mis en examen pour recel de favoritisme et abus de biens sociaux, que la maire de Paris, Anne Hidalgo, a tourné casaque et ne veut plus entendre parler de son marché de Noël sur les Champs-Élysées, le Père Campion ne cesse de monter sur ses petits chevaux de bois. — (Hervé Liffran, Le Campion de la manif, c’est Marcel, Le Canard Enchaîné, 13 septembre 2017, page 1)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]