tourner les talons

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Composé de tourner et de talon.

Locution verbale [modifier le wikicode]

tourner les talons \tuʁ.ne le ta.lɔ̃\ intransitif (se conjugue → voir la conjugaison de tourner)

  1. Faire demi-tour, s’en aller.
    • Il serait compréhensible, il serait humain que Stanley tournât les talons. On ne pourrait rien lui reprocher. — (Ludwig Bauer, Léopold le mal-aimé: roi des Belges, traduit de l'allemand par Raymond Henry, Albin Michel, 1935, page 89)
    • Parpoil et Gaspard demeurèrent immobiles pendant une seconde, après quoi Gaspard tourna les talons et regrimpa l'escalier quatre à quatre. — (André Dhôtel, Le Pays où l'on n'arrive jamais, 1955)
    • – Mes neveux, dit M. de Mainte, n’ont qu’une idée, c’est de vendre dès que j’aurai tourné les talons. — (Daniel Boulanger, Le chemin des caracoles, Laffont, 1966, réédition Le Livre de Poche, page 109)
    • Le capitaine général les pressant de nouveau, il plut à Notre Seigneur qu'ils tournassent les talons et se retirassent dans un grand désordre, en vaincus. — (Fernão Mendes Pinto, Pérégrination: récit de voyage, ‎traduit du portugais et présenté par Robert Viale , éditions La Différence, 1991, page 55)
    • Imaginez qu'un passant soit devant vous renversé dans la rue - vous vous précipitez à son secours. Et brusquement, vous tourneriez les talons en bougonnant : "Je ne peux quand même pas aider tous les passants qui chaque jour se font renverser dans la rue !" — (Gérard Miller, La France des hérissons, Seuil, 1994, page 47)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]