tourterelle

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin turturella (ou turturilla) diminutif de turtur (« tourterelle ») qui a donné tourtre en ancien français et « tourte » dont est directement issu l'anglais turtle (aujourd'hui synonyme de tortoise « tortue » mais autrefois « tourterelle », sens qui se maintient dans le nom d'oiseau turtle dove).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
tourterelle tourterelles
\tuʁ.tə.ʁɛl\
Tourterelle turque (Streptopelia decaocto)
Armoiries avec 2 tourterelles (sens héraldique)

tourterelle \tuʁ.tə.ʁɛl\ féminin

  1. (Zoologie) Nom vernaculaire ou normalisé de plusieurs genres d'oiseaux de la famille des columbidés de taille inférieure au pigeon, à queue généralement plus longue et effilée.
    • Une tourterelle roucoula et avança sa tête, hors de son nid, pour montrer son anneau conjugal. — (Jean Giraudoux, Provinciales, Grasset, 1922, réédition Le Livre de Poche, page 181)
    • Par intervalles, quand un rayon de lune, crevant d’argent les nuages gonflés de chaleur, lui fait croire au jeune soleil, une tourterelle roucoule dans les palmeraies. — (Pierre Benoit, L’Atlantide, Albin Michel, 1920, pages 9-14)
    • Tamesloht est la cité des oiseaux : sous la claire lumière, des merles, des moineaux et des tourterelles volent sans cesse d’un arbre à l’autre, au milieu de la végétation surabondante, des « tbibits », petits oiseaux particuliers à la région de Marrakech, semblent chez eux ici, et viennent familièrement se disputer les miettes des repas dans les appartements. — (Paul Chatinières, Dans le Grand Atlas marocain, 1919, page 54)
  2. Couleur gris légèrement rosé. #BBACAC
  3. (Régionalisme) Crécelle
    • Il y a des claquoirs simples ou doubles, que l'on appelle : claquoirs, battoirs, crécelles ou cricri, routelles, tartarelles ou tourterelles, dont la forme la plus connue est celle de Corbie, qui ressemble à un tonnelet de fer. — (Bulletin de la Société d'émulation historique et littéraire d'Abbeville, 1902, page 180)
  4. (Héraldique) Meuble représentant l’animal du même nom dans les armoiries. Elle se blasonne comme le pigeon dont elle ne diffère pas vraiment (il y a donc risque de confusion) si ce n’est par le fait qu’elle est généralement représentée de sable (même si d’autres couleurs sont possibles). À rapprocher de colombe et pigeon.
    • D’or au chevron de sable accompagné de deux tourterelles du même se regardant et en pointe une quintefeuille de gueules, qui est de l’Abbé Alexandre Slootmans → voir illustration « armoiries avec 2 tourterelles »

Notes[modifier le wikicode]

  1. Le nom de tourterelle est l'appellation normalisée (selon la Commission internationale de normalisation des noms des oiseaux[1]) réservée exclusivement aux genres suivants: Streptotelia, Spilopelia, Zenaida et Oena.
  2. En biologie, le genre, premier mot du nom binominal et les autres noms scientifiques (en latin) prennent toujours une majuscule. Par exemple : Homme moderne : Homo sapiens, famille : Hominidae. Quand ils utilisent des noms en français, ainsi que dans d’autres langues, les naturalistes mettent fréquemment une majuscule aux noms de taxons supérieurs à l’espèce (par exemple : les Hominidés, ou les hominidés).
    Un nom vernaculaire ne prend pas de majuscule, mais on peut en mettre une quand on veut signifier que l’on parle non pas d’individus, mais de l’espèce (au sens du couple genre-espèce), du genre seul, de la famille, de l’ordre, etc.

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Paronymes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Tourterelles (Oiseaux.net)