toussoter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de tousser avec le suffixe -oter.

Verbe [modifier le wikicode]

toussoter \tu.sɔ.te\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Tousser d’une petite toux persistante et répétée.
    • C’était un petit vieux sale, dégoûtant, la barbe inculte et remplie de crachats, grelottant, toussotant, renâclant, bavant ; […]. — (Paul Lafargue, Pie IX au Paradis, 1890)
    • La blancheur du linge et des draps ne pouvait rien contre l’obscurité profonde de la chambre, parfois pour avoir l’impression d’y voir un peu clair, elle toussotait avec coquetterie. — (Jules Supervielle, Le voleur d’enfants, Gallimard, 1926, collection Folio, page 124.)
    • Tu sais, dit Tacherot, qu’elle toussotte un peu… Oh ! Rien de grave !… Mais le docteur prétend qu’il faut surveiller ses bronches. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 177)
    • Les s sifflaient entre les dents serrées de Schwob, Masson toussotait, distillait un venin de vieille dame. — (Colette, Le képi, Fayard, 1943 ; éd. Le Livre de Poche, p. 8))

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]