tout l’or du monde

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Composé de tout, l’, or, du et monde.

Locution nominale [modifier le wikicode]

tout l’or du monde \tu l‿ɔʁ dy mɔ̃d\

  1. (Par hyperbole) Chose d’une valeur incommensurable. Note d’usage : Souvent utilisé dans un contexte négatif.
    • – Êtes-vous sûr que ce soit très drôle ? gémit Wilson, lugubre.
      – Si j’en suis sûr, s’écria Sholmès, avec une gaieté un peu trop bruyante pour être naturelle, c’est-à-dire que je n’ai jamais rien vu de plus drôle. C’est du bon comique… quel maître ironiste que cet Arsène Lupin … il vous roule, mais si gracieusement … je ne donnerais pas ma place à ce festin pour tout l’or du monde… Wilson, mon vieil ami, vous me chagrinez.
      — (Maurice Leblanc, Arsène Lupin contre Herlock Sholmès, 1er épisode, chap. 3, 1908)
    • Plus Primerose la pressait d’accepter et moins elle osait franchir le Rubicon de la haute galanterie chaste et organisée. Et puis, tout l’or du monde n’aurait pu payer le dépit qu’elle avait à se dire que l’éclat de ses grands yeux noirs, jamais ne risquerait d’allumer le petit bonhomme qui, pourtant, semblait d’amadou. — (René Crevel, Les Pieds dans le plat, 1933)
    • – Ils ont des fusils et ils ne se font pas faute de tirer. Parce qu’ils tirent à plomb ou au gros sel. Juste de quoi vous prendre.
      « Ceci est bien une idée de bourgeois », se dit Angelo. Il n’aurait pas voulu avoir le ridicule d’être blessé au gros sel ou au plomb pour grives pour tout l’or du monde.
      — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 247)
    • Une bonne santé, ça vaut tout l’or du monde. — (Tout l’or du monde, dialogues : René Clair, Jacques Rémy, Jean Marsan, 1961, réplique dite par Bourvil)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]