toute honte bue

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIIIe siècle) Boire honte signifie subir des avanies tout en ravalant sa pudeur.

Locution adverbiale [modifier le wikicode]

toute honte bue \tu.tə ɔt by\

  1. Sans aucune honte d’une action déshonorante.
    • Après une franche repue,
      J’eusse aimé, toute honte bue,
      Aller courir le cotillon
      Sur les pas de François Villon,

      — (Georges Brassens dans Le moyenâgeux)
    • Pourtant, c’est avec soulagement sinon enthousiasme que les élus du PS, toute honte bue, voteront très majoritairement la révision constitutionnelle et la ratification de la Constitution-bis de Nicolas Sarkozy. — (Nicolas Dupont-Aignan dans Le Coup d’état simplifié, 2008)
    • Enfin, toute honte bue, la puînée, Anna, alla se placer comme servante chez les frères Max et Bernard Thüringer… — (Panaït Istrati, dans La Maison Thüringer, 1935)
    • Toute honte bue, on commet ce crime-là. — (Victor Hugo, dans Proses philosophiques des années 1860-1865 - Les fleurs)

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]