toute la lyre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution adverbiale [modifier le wikicode]

toute la lyre \tut la liʁ\ invariable

  1. (Populaire) Toutes choses du même genre.
    • Mais va te faire foutre ! Il bouffait tout. Autos, poules de luxe, courses, Deauville, toute la lyre. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 97)
    • Les vieux compagnons d'armes, les amis de toujours coudoyaient les représentants de comités politiques, des socialistes slaves, de vieilles Anglaises […], des révolutionnaires hongrois, allemand, serbes, croates, roumains, polonais, toute la lyre.— (Maria Josepha von Fischer Poturzyn Krück, Garibaldi, 1933, page 260)
    • Alors la princesse Clémentine a écrit une longue lettre à l'impératrice Eugénie en lui demandant de consentir à cette union qui ferait son bonheur et patati et patata, toute la lyre. — (Éric Mension-Rigau, L'ami du prince: Journal inédit d'Alfred de Gramont (1892-1915), Fayard, 2011)
    • […], et le bellâtre à tête plus ou moins simiesque, bovine, équine, porcine, corvidée ou batracienne, — toute la lyre esthétique ! — exulte devant son miroir, se tient pour la copie la plus parfaite de l’Antinoüs, et se fait a lui-même les yeux doux. — (Auguste Dietrich, 31 décembre 1911, « Préface » de Fragments sur l'histoire de la philosophie, par Arthur Schopenhauer, Paris : Librairie Félix Alcan, 1912, p. 12)

Synonymes[modifier le wikicode]

→ voir etc.

Traductions[modifier le wikicode]