trâlée

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : tralée

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Il s’agirait d’un mot existant au XVIIIe siècle en Anjou, en Bas-Maine, en Normandie, en Picardie et dans le Poitou, dérivé du mot trolée qui signifiait « troupe de personnes faisant route ensemble ». Le mot a été relevé par le Père Poitier en 1744 au Détroit[1].
D’autres auteurs [2] le font dériver de tralée, « quantité de fil enroulée sur le trail (ou traule) » → voir trawl.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
trâlée trâlées
\tʁɑ.le\

trâlée \tʁɑ.le\ féminin

  1. (France) (Québec) (Familier) Bande, tripotée, groupe, grande quantité en parlant d’êtres humains, d’animaux, de choses.
    • Elle a une trâlée de mioches, de flos.
    • J'ai pas de temps à perdre, ça presse. Ça s'ra pas long qui va t'arriver toute une trâlée de l'Alaska, pis j'veux pas m'faire prendre mon idée. — (Renée Laroche et Cécile Girard, Un jardin sur le toit – La petite histoire des francophones du Yukon, Association franco-yukonnaise, Whitehorse (Yukon), 1991, p. 97.)
Synonymes[modifier le wikicode]

→ voir bande

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Glossaire du parler français au Canada, Presses de l’Université Laval, Québec, 1968.
  • [2] Félix Lecoy, Mélanges de philologie et de littérature romanes, Librairie Droz, Genève, 1988