trôner

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : troner

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De trône.

Verbe [modifier le wikicode]

trôner \tʁo.ne\ intransitif, rarement transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Rare) Siéger sur un trône.
  2. (Familier) (Figuré) Affecter la prééminence, la supériorité.
    • Le marquis, en voyant le zèle de Pierre, s’était finement abrité derrière lui. À quoi bon se mettre en vue, quand un homme à fortes épaules veut bien endosser toutes les sottises d’un parti. Il laissa Pierre trôner, se gonfler d’importance, parler en maître, se contentant de le retenir ou de le jeter en avant, selon les nécessités de la cause. — (Émile Zola, La Fortune des Rougon, G. Charpentier, Paris, 1871, ch. III ; réédition 1879, p. 92)
    • D’ordinaire, monsieur Lebigre trônait derrière le comptoir, assis sur une banquette de cuir rouge capitonné. — (Émile Zola, Le Ventre de Paris, Georges Charpentier, Paris, 1873)
    • On avait disposé des sièges sur lesquels des notables trônaient en silence. — (Out-el-Kouloub, Zariffa, dans Trois contes de l'Amour et de la Mort, 1940)
    • Le frigo se remplit en permanence de crevettes, d’œufs, de chou et de gingembre. Un tétrapack de sauce aux prunes trôna sur la table. — (Amélie Nothomb, Ni d’Ève ni d’Adam, Albin Michel, Paris, 2007, p. 80)
    • Il était allé lui cueillir un bouquet de coucous pour mettre au pied de la statue de la Vierge qui trônait sur un vieux confiturier reconverti en fourre-tout de laines et de tissus où elle puisait pour occuper ses doigts. — (Élise Fischer, Le Rêve de la Grenouille : une enfance lorraine, Paris : Presses de la Cité, 2011, chap. 9)
    • Il trônait à l'arrière de son magnifique torpédo Delaunay-Belleville que le chauffeur de service démarre lui aussi à la manivelle, mais sans effort et toujours du premier coup ! — (Anne Muratori-Philip, ‎Jean-Claude Seven, 12 voitures qui ont changé l'Histoire, éd. Pygmalion, 2012)
  3. (Rare) (Transitif) Mettre sur un trône, couronner.
    • En effet, elle a terminé au 2e rang au sol, et, a été trônée championne québécoise à la poutre ainsi qu'au total des engins. — (site www.gymnaskavoltigeurs.ca)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]


Paronymes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]