traîneur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : traineur

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De traîner avec le suffixe -eur.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin traîneur
\tʁɛ.nœʁ\
traîneurs
\tʁɛ.nœʁ\
Féminin traîneuse
\tʁɛ.nøz\
traîneuses
\tʁɛ.nøz\

traîneur \tʁɛ.nœʁ\ (orthographe traditionnelle) masculin

  1. Celui qui traîne quelque chose.
    • Traîneur de sabre, soudard.
  2. Chasseurs au traîneau.
    • Les gardes-chasse ont pris des traîneurs dans la plaine.
  3. Soldats qui demeurent en arrière de la troupe avec laquelle ils doivent marcher. Dans ce sens on dit plutôt traînard.
    • Je vis un jour plusieurs magistrats nommés lexiarques, qui marchoient dans les rues, tenant une corde teinte d’écarlate, tendue d'une maison à l'autre. Ils poussaient le peuple devant eux, pour l'obliger de se rendre à l'assemblée. Si la corde marquoit de rouge quelque traîneur, il étoit condamné à l'amende. (E.-F. Lantier, Voyages d'Anténor en Grèce et en Asie, Paris : chez Belin & chez Bernard, 2e édition revue, an VI, tome 1er, p.5))
    • L’arrière-garde a ramassé les traîneurs.
  4. (Chasse) Chiens qui ne suivent pas le gros de la meute.

Variantes orthographiques[modifier]

Expressions[modifier]

Références[modifier]