transaction

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Siècle à préciser) Du latin transactio (« action de transiger »).

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
transaction transactions
\tʁɑ̃.zak.sjɔ̃\

transaction \tʁɑ̃.zak.sjɔ̃\ féminin

  1. Acte par lequel on transige sur un différend, sur un procès, etc.
    • Il est plus que certain que des transactions sont intervenues entre les deux parties, au grand dam du Trésor. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Plusieurs difficultés s'élevèrent au XVIe siècle entre eux et le curé de Grange: la première, en 1523, à propos des dîmes de Courroy que ce dernier réclamait, et à qui il fut alloué, par forme de transaction, 20 livres tournois de rente par an, mais à la charge qu'il dirait une messe chaque semaine dans la chapelle de Courroy. — (Eugène Mannier, Ordre de Malte : Les commanderies du grand-prieuré de France, Paris Aug. Aubry & Dumoulin, 1872, 1re partie, p.338)
  2. (Par extension) Actes, conventions, accords qui interviennent entre les hommes, soit dans la vie privée, soit dans la vie publique.
    • Le 19 octobre 1929, au Stock Exchange, sur le ticker, cette bande lumineuse couleur vert d'eau, où courent des transactions financières, on vit soudain passer les ombres chiffrées d'une cavalerie en déroute. — (André Maurois, Chantiers américains, 1933)
  3. Échange commercial entre deux ou plusieurs parties.
    • Les expéditeurs sont à leur poste ; les courtiers des grandes maisons étrangères sont sur pied. Sans beaucoup de bruit, des cours s'établissent, des transactions s'effectuent, des chargements s'accomplissent. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • L'usage coutumier et les habitudes traditionnelles ont régi les relations commerciales et les transactions en affaires. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.64)
    • Le bitcoin est défini comme une donnée informatique qui passe directement de l'ordinateur du vendeur à celui de l'acheteur en P2P (peer to peer, d'ordinateur à ordinateur). Ces monnaies virtuelles représentent donc l'outil rêvé pour les transactions qui nécessitent une opacité extrême et une discrétion totale comme celles qui participent au blanchiment de l’argent sale. — (Michel Hautefeuille & ‎Emma Wieviorka, La Légalisation des drogues: Une mesure de salut public, Odile Jacob, 2014)
  4. (Bases de données) Suite d'opérations qui font passer la base de données d'un état à un autre, à l'aide de mécanismes permettant d'obtenir que cette suite soit ACID.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin transactio.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
transaction
\tɹæn.ˈzæk.ʃən\
ou \tɹæn.ˈsæk.ʃən\
transactions
\tɹæn.ˈzæk.ʃənz\
ou \tɹæn.ˈsæk.ʃənz\

transaction \tɹæn.ˈzæk.ʃən\ ou \tɹæn.ˈsæk.ʃən\

  1. Transaction.
  2. (Bases de données) Transaction.

Dérivés[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]