transatlantique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Dérivé de atlantique avec le préfixe trans-.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
transatlantique transatlantiques
\tʁɑ̃.zat.lɑ̃.tik\

transatlantique \tʁɑ̃.zat.lɑ̃.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui traverse l’Atlantique.
    • Pour que le vol transatlantique soit un succès commercial, il faudra développer à la fois la vitesse et la sécurité. Seul l’avenir pourra résoudre ce problème. — (Dieudonné Costes & Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)
    • Le Concorde peut effectuer un aller-retour transatlantique en un peu plus de six heures. — (Rapport : Commission d'enquête sur l'aéroport, Ottawa/Canada, 1977, page 20)
    • […], je m'installais devant mon PC. Il devait être environ 20h. Lorsqu'il se connecta quelques minutes plus tard, je le bipais. Nous eûmes du mal au début. En effet, les liaisons transatlantiques ne sont pas toujours des meilleures avec Skype. — (Arlène Geneviève, Rattrapée par mes tendres Souvenirs, TheBookEdition, 2010, page 41)
    • Un câble transatlantique. — Un paquebot transatlantique. — La Compagnie transatlantique.

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
transatlantique transatlantiques
\tʁɑ̃.zat.lɑ̃.tik\
Le transatlantique RMS Britannic (1929).

transatlantique \tʁɑ̃.zat.lɑ̃.tik\ masculin

  1. Paquebot qui fait le service entre l’Europe et l’Amérique.
    • La ville était détruite et deux grands transatlantiques avaient sombré dans le port encore plein de cadavres. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 419 de l’éd. de 1921)
    • Bellonte rangea à la hâte ses cartes et le tableau de position des transatlantiques croisant entre l’Europe et l’Amérique. — (Dieudonné Costes & Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)
    • Il saisit rageusement sa perruque, qui lui redonnait pour un soir la chevelure bananoïde de ses chères sixties, et la jette dans le lavabo où elle se met à sombrer comme un transatlantique. — (Jacques Jouet, sur un scénario de François Rivière, Jonathan Cap : Racket à Roland-Garros, Éditions Nathan, 2015, chap. 1)
  2. Fauteuil pliant à siège en toile, qu’on trouvait sur les ponts des paquebots transatlantiques. On dit aussi par apocope, « transat ».
    • Après le déjeuner, lorsque le soleil africain tombe en pluie de feu sur l'herbe mourante, on nous forçait à nous « reposer » une heure, à l'ombre du figuier, sur ces fauteuils pliants nommés « transatlantiques » qu'il est difficile d'ouvrir correctement, qui pincent cruellement les doigts, et qui s'effondrent parfois sous le dormeur stupéfait. — (Marcel Pagnol, La gloire de mon père, 1957, collection Le Livre de Poche, page 189.)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]