translation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(début XIIIe siècle) Emprunt savant au latin translatio (« action de transporter »), dérivé de transfero (« porter d’un lieu à un autre, transporter »).

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
translation translations
\tʁɑ̃s.la.sjɔ̃\
Une translation (4) de la figure.

translation \tʁɑ̃s.la.sjɔ̃\ féminin

  1. Transport, action par laquelle on fait passer quelque chose d’un lieu à un autre.
    • La République de Krakovie […] réclama ses dépouilles mortelles, pour les déposer à côté de celles de Jean Sobieski, de Joseph Poniatowski et de Thadée Kosciuszko ; mais une force majeure empêcha cette translation nationale. (Anonyme, Légions polonaises en Italie, Revue des Deux Mondes, tome 1, 1829)
    • Depuis son origine jusqu'à sa translation à Metz, en vertu d’un décret du 12 février 1794, cette école a eu sept commandans en chef: […]. (Jean-Baptiste-Joseph Boulliot, Biographie ardennaise ou Histoire des Ardennais qui se sont fait remarquer par leurs écrits, leurs actions, leurs vertus et leurs erreurs, Paris, 1830, vol. 1, p. 248)
  2. (Mécanique) Glissement d’un objet sans roulement.
    • L’adhérence de la roue sur le rail, qui agit le long du plan incliné en sens contraire du mouvement de translation, et produit la rotation de la roue en s’opposant à ce qu’elle puisse glisser sans tourner. (Comptes rendus hebdomadaires des séances de l’Académie des sciences, V. 5, 1837, p. 910)
  3. (Par extension) Action de remettre un événement d’un jour à un autre.
    • La translation d’une fête,
  4. (Vieilli) Traduction. — Note : l’utilisation dans un cadre actuel avec le sens de « traduction » est un anglicisme.
    • L’histoire a commencé, au moyen-âge, par être une traduction de la chronique latine. Les deux grands ouvrages qui portent le nom de Roman de Brut et de Roman de Rou, ne sont que des translations en vers, l’un d’une chronique, l’autre de plusieurs. (Jean-Jacques Ampère, La Littérature française au moyen-âge, Revue des Deux Mondes, tome 19, 1839)
  5. (Géométrie) (Géométrie vectorielle) Déplacement sans rotation d’une figure.
    • Construire l‘image d‘une figure par une translation revient à faire glisser cette figure dans une direction, un sens et avec une longueur donnée. (propriétés des translations)
  6. (Informatique) Mappage, mise en correspondance de données d’un type à un autre.
    • L'outil Translation n'effectue pas de rééchantillonnage ou de déformation. (translation)
  7. (Religion) Transport des reliques d’un saint d’un lieu à un autre.
    • Célébrer la translation d’un saint.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Déplacement :

Hyperonymes[modifier | modifier le wikicode]

Géométrie :

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Anglais[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin translatio. → voir translate et -tion

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
translation
\tɹæns.ˈleɪ.ʃən\
ou \tɹænz.ˈleɪ.ʃən\
translations
\tɹæns.ˈleɪ.ʃənz\
ou \tɹænz.ˈleɪ.ʃənz\

translation \tɹæns.ˈleɪ.ʃən\, \tɹænz.ˈleɪ.ʃən\

  1. (Linguistique) Traduction.
  2. (Géométrie) Translation.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]