transpirer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin savant transpirare → voir trans-, aspirer et expirer.

Verbe [modifier le wikicode]

transpirer \tʁɑ̃s.pi.ʁe\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. S’exhaler, sortir du corps par les pores.
    • Les humeurs transpirèrent au travers de la peau.
  2. Suer, produire une exhalation humide à la surface de la peau.
    • J’sortirais du hammam je n’transpirerais pas plus. Il y a de quoi piger la crève. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Il y a des gens qui transpirent plus facilement que d’autres.
    • Cet homme, cet animal transpire peu, transpire beaucoup.
  3. (Figuré) Dégager une idée, une habitude, une émotion.
    • L’âme d’un bistrot, je l’ai toujours connue. Je transpire le bistrot, et beaucoup de mes camarades également. Mais on a été obligé de faire un constat. Ces lieux du vivre-ensemble considérables, très attachés à Paris, commencent à disparaître. — (Romain Gaspar, « « Les bistrots à Paris commencent à disparaître » », Le Monde. Mis en ligne le 20 juin 2018)
  4. (Figuré) Se dit de ce qu’on s’efforce de tenir secret, mais dont quelque chose commence à être connu, divulgué, révélé.
    • On savait que vers trois heures, Vitry était revenu de l'hôtel d'Ancre, porteur de nouvelles inconnues, que le roi et ses conseillers intimes s'étaient alors réunis en une longue conférence, dont rien n'avait transpiré ... — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
    • Ce secret commence à transpirer.

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]