travail de Romain

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De la réputation des Romains d’avoir accompli des travaux herculéens, particulièrement la construction des aqueducs et des routes antiques.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
travail de Romain
\tʁa.vaj də ʁɔ.mɛ̃\
travaux de Romain
\tʁa.vo də ʁɔ.mɛ̃\

travail de Romain masculin

  1. Tâche, travail difficile, une œuvre énorme, considérable. — Note : S’emploie quasiment toujours au singulier.
    • En 270, le sage Aurélien, le vainqueur de Zénobie, ne trouvant rien à faire bâtir dans cette Rome encombrée de monuments, éleva l’enceinte murale qui porte son nom, et qui avait soixante milles de circonférence. Deux cent mille ouvriers furent employés à ce travail de Romain. — (Joseph Méry, Une histoire de famille, Michel Lévy frères, 1856, p. 267)
    • Je fais un travail de Romain, comme tous les maris, pour m’assurer le plus possible de ce que je ne voudrais pas savoir ! — (Victorien Sardou, Les Diables noirs, Michel Lévy frères, 1864, acte III, scène 10, p. 155)
    • Un travail de Romain, un boulot où on se casse le dos, où on s'abîme les mains, quelque chose qu'on fait quand on a seize ans et des épaules, quand on ne sait rien faire d'autre. — (Philippe Besson, Son frère, Julliard, 2001)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]