trembler

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin tremere, puis tremulare.

Verbe [modifier le wikicode]

trembler \tʁɑ̃.ble\ intransitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Être agité de petites et fréquentes secousses.
    • On ne voyait pas les tramways. […]. Pourtant les quais où ils roulaient, avec des piaulements plaintifs, n’étaient guère éloignés, car la rue, quelquefois, tremblait à leur passage […]. — (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, p. 41)
    • Lorsque Bishop revint et posa un gobelet fumant devant elle, Anise referma les mains dessus pour se réchauffer ; il faisait trente-cinq degrés à l'ombre, et pourtant elle tremblait de froid. — (Kay David, L'ombre du doute, traduit de l'anglais par B. Dufy, en recueil avec La machination de Harper Allen, éd. Harlequin (coll. Black Rose), 2009, chap. 12)
    • Les feuilles des arbres tremblent au moindre vent.
    • Trembler depuis les pieds jusqu’à la tête, de tous ses membres.
    • Le passage de ces lourds camions fait trembler toute la maison.
    • Tout tremblait au son de sa voix, les vitres, les meubles et les gens. — (Victor Hugo, Les Misérables, II, 3, 2 ; 1862)
    • (Par analogie)Sa voix tremblait.
  2. (Figuré) Craindre, appréhender, avoir grand peur.
    • Et les paysans, ces grands flandrins qui tremblaient quelques mois auparavant comme des lièvres, lorsqu’on les regardait de travers… eh bien, je les ai vus traiter d’un air d’arrogance de vieux soldats, […]. — (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • Les républicains triomphants ne déshonorèrent pas leur triomphe : ils veillèrent eux-mêmes à la sûreté de la bourgeoisie, qui tremblait pour sa vie et pour ses biens. — (Alfred Barbou, Les Trois Républiques françaises, A. Duquesne, 1879)
    • En lui-même, il souhaitait que Feempje déguerpît, car les colères brusques du Hollandais le faisait trembler pour ses vitres. — (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, p. 39)


trembler \tʁɑ̃.ble\ transitif

  1. (Populaire) Être dans le frisson de …
    • Trembler la fièvre.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]