tremointaine

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir tramontane
(XIIIe siècle) De l’ancien français tresmontaine, étoile polaire. Attesté (ca. 1209) dans l’œuvre de Guiot de Provins, puis attesté également dans l’œuvre de l'écrivain florentin de langue française et picarde Brunetto Latini (Li livres dou trésor, publié aux alentours de 1265) sous le forme tramontaine de septentrion (l’étoile polaire) puis sous la forme tramontana dans le livre tiré des récits de Marco Polo, le Devisement du monde (1298), rédigé dans un français approximatif par Rustichello de Pise, écrivain et compagnon de détention de l’explorateur.
Par delà, le terme en ancien français provient du latin transmontanus.

Nom commun [modifier le wikicode]

Invariable
tremointaine
\ \

tresmointaine \Prononciation ?\ féminin

  1. Étoile polaire.
    1. (Par extension) : Vierge Marie
      • Vierge très-gracieuse, de toutes grâces pleine,
        Vierge qui n'as pareille, premiere ne derraine,
        Clere estoille de mer, qu'on nome tresmointaine,
        Maine-nous et conduis à la joie souveraine.
        — (Jean de Meung , Testament (Entre 1291 et 1296))

Synonymes[modifier le wikicode]

Variantes[modifier le wikicode]