trenk

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Breton[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du vieux breton trinc.
Mentionné dans le dictionnaire de Grégoire de Rostrenen (1732) : trencq.
À comparer avec le mot cornique trenk (sens identique).

Adjectif [modifier le wikicode]

Nature Forme
Positif trenk
Comparatif trenkocʼh
Superlatif trenkañ
Exclamatif trenkat
Mutation Forme
Non muté trenk
Adoucissante drenk

trenk \ˈtrẽŋk\

  1. Acide, aigre, piquant (saveur, odeur, propos).
    • An avalou trenk nʼint ket euz ar henta dʼober chistr. — (Jules Gros, Le trésor du breton parlé - Deuxième partie - Dictionnaire breton-français des expressions figurées, 1ère ed. 1970, p. 540)
      Les pommes aigres ne sont pas des premières (des meilleures, fameuses) pour faire du cidre.

Prononciation[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Cornique[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Voir le mot breton.

Adjectif [modifier le wikicode]

trenk

  1. Acide, aigre.

Prononciation[modifier le wikicode]