tricontinental

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : tri-continental

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin tricontinental
\tʁi.kɔ̃.ti.nɑ̃.tal\
tricontinentaux
\tʁi.kɔ̃.ti.nɑ̃.to\
Féminin tricontinentale
\tʁi.kɔ̃.ti.nɑ̃.tal\
tricontinentales
\tʁi.kɔ̃.ti.nɑ̃.tal\

tricontinental \tʁi.kɔ̃.ti.nɑ̃.tal\

  1. Qui appartient à trois continents (la plupart du temps l’Asie, l’Afrique et les Amériques).
    • Albert Paul Lentin, La Lutte tricontinentale : impérialisme et révolution après la conférence de La Havane, Cahiers libres, n° 86–87, Maspero, 1966
    • Ainsi, à la différence des grands ports nord-américains et asiatiques, qui reçoivent tous des navires des services tricontinentaux, ceux de l’Europe, au nord comme au sud, sont mis à l’écart de la grande route tri-continentale. — (Jean-Claude Lasserre, Représentations territoriales et politiques portuaires : Les Difficultés de la France en Europe, in Frédéric Lasserre, ‎Aline Lechaume, directeurs, Le Territoire Pensé : Géographie des représentations territoriales, Presses de l’Université du Québec, Québec, 2003)
    • Il n’est pas jusqu’aux révolutionnaires occidentaux qui ne se maquillent et trouvent dans un idéal psychodramatique tricontinental des atours folkloriques de confection : Katangais, Maoïstes, Palestiniens…, leur permettant d’ajuster les battle-dress [sic] aux derniers cris de l’identification propitiatoire. — (François de Negroni, Les Colonies de vacances : portrait du coopérant français dans le Tiers-Monde, L’Harmattan, Paris, 2007 (1re édition : Hallier, 1977))
    • L’Afrique francophone comptait sur des cadres culturels de valeur, malgré sa faiblesse démographique, mais ne disposait que d’une ville impériale mondiale, Dakar, carrefour tricontinental entre l’Europe, l’Afrique et les Amériques, seule agglomération capable de rivaliser avec les grands centres urbains du Nigeria (Lagos, Ibadan, Kano), du Ghana (Accra, Koumassi) et de la Sierra Leone (Freetown). — (Bakari Kamian, La Dynamique des intégrations de la période coloniale à nos jours, in Bintou Sanankoua, éditrice, Les États-nations face à l’intégration régionale en Afrique de l’Ouest : Le cas du Mali, Karthala, 2007)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]