trifurquer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Adaptation de bifurquer, en remplaçant bi- par le préfixe tri-.

Verbe [modifier le wikicode]

trifurquer \tʁi.fyʁ.ke\ intransitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Se diviser en trois branches.
    • On a pensé faire bifurquer, trifurquer et quatrifurquer l’enfance; ainsi, chacun — dès dix ans — aurait choisi sa voie. — (Humanisme, 1933, numéros 1 à 7, page 65)
    • Ma vie bifurque et trifurque de tant de côtés ! — (Jules Barbey d’Aurevilly, Correspondance générale : 1845-1850)
    • Au Moyen Age, circulaires sont l’oculus (fenêtre ronde) des églises romanes et la rosace des églises gothiques. Nous en voyons à Echillais, Esnandes, Médis, Migron, Saint-Saturnin-de-Séchaus, Talmont et à Breuillet où, prétend la tradition, « les rayons tournent », ce qui n’a rien d'étonnant, écrit MModèle:me Lamontellerie, dans un pays où le soleil « dansait le matin de Pâques pour exprimer sa joie » et « trifurquait à la Trinité ». — (Robert Colle, Saintonge mystérieuse Aunis insolite, editions Rupella, 1976, page 13)
    • A partir de ce point, cette voie devait plus tard se trifurquer dans la direction du canton nommé Pâtures des Vaches (Cow Pastures), du district de Bringelly, et des villages de Campbell-Town, d’Airds et d’Appin. — (Jules de La Pilorgerie, Histoire de Botany-Bay, 1838)
    • Les côtes primaires en forme de crêtes saillantes sont encore terminées par une saillie pointue à partir de laquelle elles continuent de se trifurquer. — (Annales scientifiques de l'Université de Besançon : Géologie, 1967, page 115)

Traductions[modifier le wikicode]