tristis

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Latin[modifier]

Étymologie[modifier]

Sans doute dérivé de tĕro, tĕrĕre, trīvi, trītum (« broyer, triturer, piler » (Figuré) « épuiser, miner, affaiblir »), avec un \s\ épenthétique pour dissimiler d’avec tritus (« broyé, ereinté ») qui donne aussi detrimentum (→ voir détriment), termentum (→ voir tourment), taetrĭcĭtās (« air sombre, air sévère »).

Adjectif[modifier]

Cas Singulier Pluriel
Masculin Féminin Neutre Masculin Féminin Neutre
Nominatif tristis tristis triste tristes tristes tristia
Vocatif tristis tristis triste tristes tristes tristia
Accusatif tristem tristem triste tristes tristes tristia
Génitif tristis tristis tristis tristium tristium tristium
Datif tristi tristi tristi tristibus tristibus tristibus
Ablatif tristi tristi tristi tristibus tristibus tristibus

tristis \Prononciation ?\ masculin

  1. Triste, sombre, chagrin, affligé, renfrogné.
  2. Triste, affligeant, sinistre, funeste, de mauvais augure, effrayant, menaçant.
    • tristia (tempora), l'adversité; les Tristes (élégies d'Ovide).
  3. Austère, sérieux, sévère, dur, cruel, impitoyable.
    • vigilum canum tristes (= severae) excubiae, Horare
      la garde sévère des chiens sans cesse en éveil.
  4. Triste à voir, laid, hideux.
  5. Désagréable au goût, à l'oreille, à l'odorat.
    • tristis anhelitus oris, Ovide
      haleine forte.

Dérivés[modifier]

  • triste, choses tristes, funestes, fléau.
  • triste lupus stabulis (est), Virgile : le loup est le fléau des troupeaux.
  1. tristitia, tristitĭēs ou tristitūdo, tristesse, chagrin, affliction.

Dérivés dans d’autres langues[modifier]

Références[modifier]