tropisme

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : -tropisme

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(fin du XIXe siècle) De trope et -isme ; les mots héliotropisme, géotropisme, hydrotropisme, thermotropisme, phototropisme lui sont antérieurs ainsi que tropiste.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
tropisme tropismes
\tʁɔ.pism\

tropisme \tʁɔ.pism\ masculin

  1. (Biologie) Réaction d’orientation ou de locomotion, action de se tourner vers.
    • Beaucoup d'insectes libres − chenilles, papillons, mouches, pucerons − sont […] assujettis à des tropismes. Si l'on place des chenilles du papillon Porthesia dans un long tube de verre, et qu'on dispose ce tube de manière que son axe se trouve perpendiculaire au plan d'une fenêtre éclairée, on verra bientôt toutes les chenilles se rassembler à l'extrémité du tube […] la plus proche de la fenêtre. (J. Rostand, La Vie et ses probl., 1939Exemple manquant. (Ajouter)
  2. (Psychologie) Inclination irrésistible, réflexe, tendance.
    • Tropisme invincible. Tropismes ! Le mot n'était pas plus tôt inventé que déjà l'on ne comprenait plus rien d'autre ; toute une catégorie de psychologues ne consentit plus qu'aux tropismes. Tropismes ! Quelle lumière soudaine émanait de ces syllabes ! Évidemment l'organisme cédait aux mêmes incitations que l'héliotrope […]. Dans les plus surprenants mouvements de l'être on pouvait uniquement reconnaître une parfaite obéissance à l'agent. (André Gide, Les Caves du Vatican, 1914)

Dérivés[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]