trousser

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1100) De l’ancien français trusser, apparenté à torser.

Verbe [modifier]

trousser \tʁu.se\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Vieilli) Replier, relever ; il se dit le plus souvent en parlant des vêtements qu’on a sur soi.
  2. (Vieilli) Relever le vêtement, en parlant des personnes.
    • Troussez-vous, de peur de vous salir.
  3. (Familier) Lever les jupes d’une femme dans un but.
    • Trousser une femme. Trousser un cotillon.
    • On avait emmené les belles du quartier
      Car l'ancêtre courait la gueuse volontiers.
      De sa main toujours leste et digne cependant
      Il troussait les jupons par n'importe quel temps.
      (Georges Brassens, L'Ancêtre, in Misogynie à part, 1969)
  4. (Vieilli) (Figuré) (Familier) Expédier, diligenter.
    • Trousser une affaire,
  5. (Vieilli) (Figuré) (Familier) Mener vite à bonne fin.
    • Trousser un article, un discours, un compliment,
  6. (Cuisine) Rapprocher du corps les ailes et les cuisses d'une volaille, la préparer pour la cuisson.
    • Vuidez la poularde, troussez-lui les pattes dans le corps; mettez dans une casserole un peu de bon beurre. (L'agronome ou dictionnaire portatif du cultivateur, Rouen, 1787)

Synonymes[modifier]

Composés[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Références[modifier]

Ancien français[modifier]

Verbe [modifier]

trousser \Prononciation ?\ transitif (conjugaison)

  1. Variante de tourser.

Références[modifier]