trublion

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Trublion

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIXe siècle) Mot formé par Anatole France[1], par plaisanterie, à partir du grec ancien τρύβλιον, trublion (« écuelle »), du surnom, « Gamelle », de Philippe d’Orléans, au moment de l’affaire Dreyfus. Anatole France écrit une satire dans un moyen français rabelaisien : « Lors parurent gens dans la ville qui poussoient grands cris, et feurent dicts les Trublions, pour ce que ils servoient ung chef nommé Trublion, lequel estoit de haut lignage, mais de peu de sçavoir et en grande impéritie de jeunesse. » — (Anatole France, Monsieur Bergeret à Paris, 1901)

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
trublion trublions
\tʁy.bli.jɔ̃\

trublion \tʁy.bli.jɔ̃\ masculin (pour une femme on dit : trublionne)

  1. (Politique) (Histoire) Agitateur royaliste et nationaliste pendant l’affaire Dreyfus.
    • Les Trublions xénophobes. — (Anatole France, Sur la pierre blanche, 1905)
    • Une lettre d’un accusé de la Haute-Cour en 1900, M. Dubuc, lettre qui figura dans le dossier du procès [Dreyfus] et fut publiée par les journaux, parlait de décerveler les dreyfusards, ce qui décelait de grandes ardeurs patriotiques. Ce lecteur d’Ubu fut dès lors appelé par la presse de gauche le décerveleur Dubuc. Et, allant d’Ubu à Dubuc, le mot ne s’y arrêta pas, ni aux journaux. Il plut au goût excellent de M. Anatole France, qui, dans M. Bergeret à Paris, l’incorpora au vocabulaire prêté habituellement par lui aux jeunes Trublions. Régulièrement composé, fort expressif, il aura place sans doute dans la prochaine édition du Dictionnaire des Quarante. — (Thibaudet, Réflexions littéraires, NRF, 1922)
  2. Semeur de trouble, personne perturbatrice qui provoque du désordre délibérément.
    • Tandis que les jeunes, les ouvriers, les enseignants marquent leur détermination pour une démocratie économique et sociale, conservateurs et communistes s’entendent sans le dire pour honnir ces trublions qui veulent remodeler le visage de l’agriculture française. — (Michel Debatisse, La Révolution silencieuse : Le Combat des paysans, Calmann-Lévy, 1963)

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]