trucage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Dérivé de truquer avec le suffixe -age.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
trucage trucages
\tʁy.kaʒ\

trucage \tʁy.kaʒ\ masculin

  1. Action de truquer ou résultat de cette action, falsification.
    • Rien n’intrigue, rien n’excite mon goût du neuf, des méthodes inédites, comme le truquage qui permet de prendre notre voix, de la mêler à d’autres, de les superposer à des orchestres et à des tumultes de foule, de les distribuer ensuite par l’entremise des ondes. — (Cocteau, Foyer artistes, 1947, p. 62)
    1. Terme presque d’argot désignant cette industrie borgne qui consiste à faire payer très cher à des amateurs passionnés pour l’antique des objets fabriqués la veille et savamment habillés d’un vernis d’ancienneté.
      • Cet antiquaire ne se fait pas scrupule de recourir au trucage.
      • Ce meuble n’est pas ancien, ce n’est qu’un habile trucage.
    2. Activité consistant à organiser les victoires des courses hippiques, ou des élections.
      • Trucage des élections.
    3. (Audiovisuel) Effet spécial.

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • trucage sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]