tsarine

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Dérivé du russe царь (carʹ), via le Vieux-slave цѣсарь (cěsarĭ), du Gothique 𐌺𐌰𐌹𐍃𐌰𐍂 (kaisar), du Byzantin-Grecque Καῖσαρ (Kaîsar), puis ultimement du Latin Caesar.[1]

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
tsarine tsarines
\tsa.ʁin\

tsarine \tsa.ʁin\ féminin (équivalent masculin : tsar) (orthographe rectifiée de 1990)

  1. Nom donné à l’impératrice de Russie.
    • La tsarine Catherine Ire édicte, le 26 avril 1727, un décret aux motivations essentiellement financières sur « l'expulsion des youpins de Russie et sur la vérification qu'ils n'emportent pas avec eux des pièces de monnaie russes en argent et en or. » (Jean-Jacques Marie, L'antisémitisme en Russie, de Catherine II à Poutine, éd. Tallandier, 2014)
    • Le kaiser Joseph II et la tsarine Catherine II, les césars de l'Est, se rapprochaient l'un de l'autre. Le 30 avril, la flotte arriva à Krementchouk, retardée par des vents violents. (Simon Sebag Montefiore, La Grande Catherine et Potemkine: Une histoire d'amour impériale, traduit de l'anglais par Raymond Clarinard, Calmann-Lévy, 2013, chap. 24)
  2. Épouse d’un tsar.
    • J’y ai vu des intérieurs modestes d’une adorable propreté, les portraits du tsar et de la tsarine de Russie, pour mon étonnement, en honneur sur les murs ; j’ai pu, dans d’autres milieux, me rendre compte de l’intelligence partout reconnue de cette race « la plus pure de l’Égypte ». (Lucie Delarue-Mardrus, El Arab, l’Orient que j’ai connu, Lugdunum, 1944, pages 190-191)
    • Ce portrait intime de la tsarine Alexandra (1872-1918), l'épouse allemande de Nicolas II, n'est ni l'histoire d'un règne ni une biographie traditionnelle, mais l'évocation d'une existence privée… (Catherine Durand-Cheynet, Alexandra : la dernière tsarine, Payot, 1998)

Variantes orthographiques[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Prononciation[modifier]

Homophones[modifier]

Traductions[modifier]

Anagrammes[modifier]

Références[modifier]

  • Funk, W. J., Word origins and their romantic stories, New York, Wilfred Funk, Inc.