tsiganologue

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIXe siècle) Dérivé de Tsigane suivi du suffixe -logue (« étude »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
tsiganologue tsiganologues
\tsi.ga.no.lɔɡ\

tsiganologue \tsi.ga.no.lɔɡ\ masculin et féminin identiques

  1. (Rare) Spécialiste de la langue des Tsiganes.
    • Si cependant des objections sérieuses devaient se produire contre la thèse qui est esquissée dans le présent opuscule, c'est seulement de la philologie indienne qu'elles pourraient venir ; et n'étant pas orientaliste, ni même tsiganologue, mais ayant toujours suivi avec attention les importants travaux philologiques dont la langue bohémienne a été l'objet, comme on peut le voir dans mes études critiques et encore dans le travail que je vous présente, je suis le premier à appeler ces objections et ces critiques, à les solliciter même. — (Paul Bataillard, Les derniers travaux relatifs aux Bohémiens dans l'Europe orientale, Chez A. Frank, 1849)
    • Il rejette le terme « Tsigane », invention des Gadžé, et propose « Romané Chavé » (« fils de Ram »), voisin de « Rom ». De même, il préfère « ramnologie », « ramnologue » à « tsiganologie » et « tsiganologue ». — (Bernard Leblon, Musiques tsiganes et flamenco, L'Harmattan, 1990)
    • Il y avait là, sur la terrasse de la datcha d'un tsiganologue hongrois, le docteur Vekerdi, un professeur polonais, un « Herr » professeur allemand, Hermann Arnold, et moi-même, fraîchement intronisée en tsiganologie. — (Stéphane Audoin-Rouzeau, La violence de guerre, 1914-1945: approches comparées des deux conflits mondiaux, Éditions Complexe, 2002)

Synonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]