tst

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : TST

Conventions internationales[modifier]

Symbole [modifier]

tst

  1. (Linguistique) Code ISO 639-3 du tondi songway kiini.

Références[modifier]

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Interjection [modifier]

tst [ǀ] ou [t͡s]

  1. Bruit d’agacement ou de désapprobation produit à l’aide d’un clic dental, transcrite [ǀ] en API, aussi écrit tsk.
    • — Bien entendu, cher maître, vos conditions sont les miennes et la société et moi-même sommes prêts à faire...
      Tst, tst, tst, allons, allons, pas de précipitations monsieur le Maire, nous n’en sommes pas encore là.
      (Yves Michelin, L’Héritage trahi, 2001)
  2. Bruit d’interpellation produit à l’aide d’une consonne affriquée alvéolaire sourde, transcrite [t͡s] en API, aussi écrit tss.
    • Isabelle
      Le seigneur don Juan est sorti... et afin que le seigneur don Manuel ne reconnaisse pas les lieux, je viens au plus vite le chercher. (
      Appelant.) Tst ! tst ! monseigneur !
      Cosme,
      à part.
      C’est encore pis !... Tous ces tst ! tst ! me pénètrent jusqu’au coeur.
      (Théâtre de Calderon, traduit par M. Damas Hinard, tome 3, 1869)
    • C’était rien, mes petits chéris... Tst ! Tst ! (Il fait claquer sa langue.) Venez, venez, n’ayez pas peur... (Serge Rezvani, Théâtre complet 2, 1998)

Variantes[modifier]

agacement ou désapprobation
interpellation

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Prononciation[modifier]

agacement ou désapprobation
  • [ǀ]
    • Belgique (Brabant wallon) : écouter « tst ! tst ! (désapprobation) [ǀ̩ ǀ̩] »
interpellation

Note : Ces sons ne sont utilisés que comme interjections et sont souvent produits par deux ou trois.

Voir aussi[modifier]