tuer le temps

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé de tuer et de temps.

Locution verbale [modifier le wikicode]

tuer le temps \tɥe lə tɑ̃\ (se conjugue → voir la conjugaison de tuer)

  1. (Figuré) (Familier) Faire des riens, des choses inutiles pour se désennuyer.
    • Les uns se chargent d’une pierre qui les écrase; les autres trainent un fardeau qui les épuise; ceux-ci se fatiguent sans autre but que de se lasser; ceux-là ne cherchent qu’à tuer le temps qui les tue. — (Louis-Antoine de Caraccioli, Lettres récréatives et morales sur les mœurs du temps, tome second, Paris, 1767)
    • Veux-tu que je te raconte une histoire pour tuer le temps ? — (Laurent Peyronnet, Magnus, une histoire pour tuer le temps, Dadoclem, 2012)
    • Tuer le temps ? Il n’a pas besoin de vous pour ça. Il meurt à chaque instant. — (Michel Deville, Raphaël ou le Débauché, 1971)
    • La masturbation est moins nerveuse en détention. On étire tout ce qu'on peut. Même pour une bande de tueurs, tuer le temps, c'est pas simple. — (David Goudreault, La bête et sa cage (2016), in La bête intégrale, Stanké, 2018, p. 317)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]