turluter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dénominal de turlut.

Verbe [modifier le wikicode]

turluter \tyʁ.ly.te\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Pousser son cri, en parlant de l’alouette.
    • Les alouettes ne cesseront donc jamais de turluter dans la hauteur, à l’aplomb du monument aux morts ? — (Christian Doumet, Vanité du roi Guitare et autres récits, 2000)
  2. (Vieilli) Imiter le chant du turlut.
  3. (Vieilli) Contrefaire la musique du flageolet.
  4. (Québec) Pratiquer le yodel : un genre de chant ouvrier canadien-français de l’entre-deux guerres, notamment popularisé par La Bolduc.
    • J’ai un bouton sur le bout de la langue qui m’empêche de turluter. — (La Bolduc, J’ai un bouton sur le bout de la langue)
  5. (Argot) (Sexualité) Faire une fellation, une turlute.
    • Des gens à poil galipettent, gaudriolent, turluttent et cunnilinguent à qui mieux mieux, comme bon leur semble, pour la joie rétinienne des mateurs amateurs, a priori ce n'est pas bien méchant. C'est même amusant. Et même excitant. — (Isabelle Alonso, Pourquoi je suis une chienne de garde, chap. 3 : Sévices, Éditions Robert Laffont, 2001)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]