turne

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : turné

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’alémanique alsacien turn (« prison ») (information à préciser ou à vérifier) dérivant de l’ancien français torn* lui même dérivant de l'ancien français tor (« tour ») [1][2]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
turne turnes
\tyʁn\
Chambre d'hôtel modèle du Musée Wing Luke.

turne \tyʁn\ féminin

  1. (Argot scolaire) Maison, chambre, dans l’argot de École normale supérieure de Paris.
    • Et alors vous allez me libérer les locaux avant ce soir, vous entendez ? J’veux les turnes impeccables, les draps en tas dans le couloir et les clefs sur la porte ! Vous retournez crécher dans vos pays de débiles, et vous foutez le camp de ma salle de bain ! — (Alexandre Astier, Kaamelott, Livre II, épisode La Chambre)
  2. (Argot) Chambre inconfortable.
    • Voyez-vous, madame, reprit-il, un peu embarrassé, vous ne pouvez pas éternellement moisir dans cette turne. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 61)
    • « Rien qu'avec tes billets perdants, » dit Lola Albright à Gig Young, « on pourrait retapisser toute cette sale turne ! » — (Réjean Ducharme, L'hiver de force, Gallimard, 1973, p. 59)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]


Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • Paris (France) : écouter « turne [tyʁn] »

Anagrammes[modifier le wikicode]

  • https://books.google.at/books?id=_p3_tVuRntkC&lpg=PA281&ots=NpKyjJ1rN_&dq=mot%20alsacien%20en%20fran%C3%A7ais&hl=fr&pg=PP1#v=onepage&q=turne&f=false
  • https://www.youtube.com/watch?v=Sgi-cxKyIh4