turpide

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1830) Du latin turpido (« turpitude »), dérivé de turpis (« honteux ») qui a donné l’adjectif turpidus en bas-latin.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
turpide turpides
\tyʁ.pid\

turpide \tyʁ.pid\ masculin et féminin identiques

  1. Laid pour ce qui est de la morale, méprisable, écœurant, fangeux, hideux, honteux, ignoble, infâme.
    • Les prêtres ont toujours croupi dans une ignorance turpide. — (Gustave Flaubert, Madame Bovary, Michel Lévy frères, Paris, 1857)
    • Il s’affala, désespéré, sur une chaise […] assailli par des rappels turpides, dégoûté de lui-même. — (Joris-Karl Huysmans, En route, t. 2, 1895, p. 189)
    • Plus avides, les mâles fourragent les baisers sur les lèvres qui passent, et, presque sans choisir, errent de femme en femme, sans jamais assouvir leur turpide désir. — (Joséphin Péladan, La Décadence latine : la quête du Graal, III : L’Initiation sentimentale, Hymne à Éros, III, Chamuel éditeur, Paris, 1894, page 44)
    • Mais je me demande si les hommes ont jamais connu cette contagion de l'ennui, cette lèpre? Un désespoir avorté, une forme turpide du désespoir, qui est sans doute comme la fermentation d'un christianisme décomposé. — (Georges Bernanos, Journal d'un curé de campagne, 1936)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]