ululement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Dérivé de ululer avec le suffixe -ment.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
ululement ululements
\y.lyl.mɑ̃\

ululement \y.lyl.mɑ̃\ masculin

  1. Cri des oiseaux de nuit.
    • « Que l’ululement du hibou coule ses ou de velours dans le souffle doux de ton cou. » — (Maurice Bedel, Traité du plaisir, 1945.)
    • De temps à autre seulement, on entendait le hurlement lointain d’un loup, ou, ponctuant le silence funèbre, le ululement du hibou blanc que Kazan avait chassé et qui, du sapin sur lequel il était perché, susurrait sa protestation. — (James-Oliver Curwood, Kazan, 1914, traduit de l’anglais américain par P. Gruyer et L. Postif, Hachette, 1937, page 150)
  2. (Figuré) Cri ressemblant à celui des oiseaux.
    • Au cours de ma dernière visite dans la salle des cages, je me suis aperçu d'un changement notable parmi les hommes. Il semble qu’un instinct mystérieux les ait avertis de la naissance miraculeuse. Ils ont salué ma présence par un concert de longs ululements. — (Pierre Boulle, La Planète des singes, Julliard, 1994, page 209)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]