un amour de

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Composé de un, amour et de.

Locution nominale [modifier le wikicode]

un amour de \œ̃.n‿a.muʁ də\ masculin

  1. (Suivi d’un nom commun) Pour désigner quelque chose d’adorable, de charmant, d’attendrissant.
    • Eh ! bien, tu es un amour de femme, ma Renée […]. — (Honoré de Balzac, Mémoires de deux jeunes mariées, 1855)
    • Il est vrai que c’est un amour de petit cochonnet, ajouta-t-elle en passant la main sur les poils encore doux et soyeux de l’animal, qui se frottait contre elle avec tendresse. — (Madame William de Coninck, Enfants et Animaux, 1885)
    • Le petit nangora que m’a donné la concierge, et, à cet égard-là, il n’y a pas mieux. Un vrai amour de petit nangora, figure-toi ; pas plus gros que mon poing, avec des souliers blancs, des yeux comme des cerises à l’eau-de-vie, et un bout de queue pointu, pointu, comme l’éteignoir de ma grand’mère… Mon Dieu, quel beau petit nangora ! — (Georges Courteline, Les Linottes, 1912)
    • Elle n’est pas seulement jolie, elle est délicieuse, comme ce petit chapeau, par exemple : c’est un amour de petit chapeau… — (Rodolphe de Warsage, Une Petite Bourgeoise, 1916)
    • Je suis si fière d’être ta maman, tu es un amour de bébé, avec tes grands yeux bleus, ton regard ravageur, ta petite voix si douce et ton petit caractère bien trempé […]. — (Jade Foret : Robe de princesse et journée à Disney pour l’anniversaire de Mila sur Pure People.com, 28 mars 2016. Consulté le 12 juin 2020)
Notes[modifier le wikicode]

alt = attention Ne pas confondre avec le groupe syntaxique un amour de (au sens propre) comme dans « un amour de jeune homme et une amitié de camarade » — (Arvède Barine, Alfred de Musset, 1893).