unité de Siemens

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’allemand Siemens, du nom de famille de l’ingénieur allemand Ernst Werner von Siemens.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
unité de Siemens unités de Siemens
\y.ni.te də sje.mεns\

unité de Siemens \y.ni.te də sje.mεns\ féminin

  1. (Électricité) (Désuet) Unité de mesure de résistance électrique (pas de conductance) utilisée dans le XIXe siècle, définie comme la résistance d’une colonne de mercure pur de 1 mètre de longueur sur 1 millimètre carré de section à 0°C, valant environ 0,953 ohm.
    • Tous les télégraphistes ne sont pas d’accord sur l’unité qui doit être adoptée et la manière dont l’étalon doit être établi ; on tend cependant généralement à adopter l’unité de Siemens, qui représente la résistance d’une colonne de mercure purifié, ayant (à 0°) 1 mètre de longueur et 1 millimètre de section. — (Théodose du Moncel, Traité théorique et pratique de télégraphie électrique, à l’usage des employés télégraphistes, des ingénieurs, des constructeurs et des inventeurs, 1864, p. 116)
    • C’est ainsi qu’on reconnait que l’unité de l’association britannique (l’Ohm) est égale à 107 mètres de fil télégraphique de 4 millim. d’après l’étalon de Digney, ou à 102m de l’étalon de M. Breguet, tandis que l’unité de Siemens représente 97,7 mètres de ce même fil, d’après ce dernier étalon, qui parait, du reste, être le plus juste, du moins d’après mes propres expériences. — (Théodose du Moncel, Exposé des applications de l’électricité, 1872, p. 442)

Synonymes[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

  • ohm (unité de résistance du SI)
  • siemens (unité de conductance du SI)

Traductions[modifier le wikicode]