urée

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Ce mot est dérivé d’urine. Il est sans doute contemporain de la découverte de la substance par Hilaire Rouelle, en 1773.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
urée urées
\y.ʁe\

urée \y.ʁe\ féminin

  1. (Chimie) Substance cristallisable, incolore, de formule chimique COH4N2, dont la présence caractérise l’urine de l’homme et de la plupart des animaux.
    • Le rein est le principal organe excréteur de l’organisme et il élimine les déchets d'origine métabolique. Le plus important déchet du métabolisme des protéines est l’urée. (‎Suzanne C. Smeltzer & ‎Doris Smith Suddarth, Soins infirmiers en médecine et en chirurgie, partie 4 : Fonctions rénale et reproductrice, De Boeck Supérieur, 2006, chapitre 45)
  2. (Élevage) Solution de ce corps dans l’eau à usage alimentaire dans certaines techniques d’élevage des bovins.
    • La ration de base vulgarisée jusqu’en 1988 est la paille de riz traitée à l’urée et distribuée fraîche aux animaux. (Tidiani Afo Tamboura, La Paille de riz dans l’alimentation des bœufs de labour à l’office du Niger, Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture)
  3. (Agriculture) Poudre ou granulés de ce corps à usage d’engrais azoté.
    • Formule optimale de 75 kg de superphosphate +25 kg d’urée à l’hectare permet d’augmenter le rendement du fonio à 50% du rendement potentiel de la variété (1,5t/ha contre 0,6 t/ha). (Répertoire des acquis de recherche dans les 22 pays de l’Afrique de l’Ouest et du Centre : Mil - Sorgho - Fonio, CORAF/WECARD)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]