urbaphile

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Du latin urbs (« ville ») et -phile.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
urbaphile urbaphiles
\Prononciation ?\

urbaphile \Prononciation ?\

  1. (Didactique) Qui aime les villes ; qui est propice aux villes.
    • Des attitudes à coloration écologiques ou urbaphiles amènent une partie de la population à préférer l'usage des transports publics, du vélo et de la marche, bien qu'elle soit souvent contrainte d'y renoncer en l'absence d'une offre satisfaisante. — (Corinne Mignot, Mobilité urbaine et déplacements non motorisés, La Documentation Française, 2001, p. 48)
    • Seki Hajime (1873-1935) est aussi un personnage urbaphile qui a marqué de son empreinte le monde de l'urbanisme et l'étude des problèmes urbains. D'abord adjoint au maire de la ville d'Ôsaka en 1914, puis maire en 1923, il contribua non seulement au développement de l'urbanisme d'Ôsaka dans une vision globale de la ville et de sa périphérie, mais aussi à l'élaboration de la loi de 1919 ([…]). — (Masami Hagai & Patricia Marmignon, L'urbanophobie au Japon : ruraphilie en milieu urbain et ruralisme persistant, dans Antiurbain: origines et conséquences de l'urbaphobie, sous la direction de Joëlle Salomon Cavin & Bernard Marchand, PPUR Presses polytechniques romandes, 2010, p. 134)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]