ustion

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Siècle à préciser) Du latin ustio (« brulage »), dérivé de urere (« bruler »).

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
ustion ustions
\ys.tjɔ̃\

ustion \ys.tjɔ̃\ féminin

  1. (Médecine) (Vieilli) Action de brûler avec un cautère ; son effet.
    • Les allopathes ne les ont jamais attaquées que par le traitement externe le plus violent, par la cautérisation, l'ustion, l’excision ou la ligature. — (Samuel Hahnemann, Les maladies chroniques, leur nature spécifique et leur traitement homœopathique, 1832)
    • Alors il pratiqua la ponction du sinus, dont il fit sortir au bistouri un fungus malin, puis put accomplir son but final : l’ustion du tissu nodal. — (Georges Perec, La Disparition, Gallimard, Paris, 1969)
  2. (Vieilli) (Rare) Calcination, combustion.
    • On parlait à l'époque, non de crémation, mais d'ustion ou d’adustion et ceux qui préconisaient qu’on fît brûler les morts constituaient le parti des ustionistes. Parti, car d’emblée il s’est agi d’en finir avec la mainmise de l'Église et sa croyance à la résurrection des corps. — (Dominique Autié, « Des bienfaits de la vitrification des morts », Le blog de Dominique Autié, 21 septembre 2005)

Synonymes[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]


Traductions[modifier]

Références[modifier]