Aller au contenu

usuraire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Dérivé de usure, avec le suffixe -aire.
Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
usuraire usuraires
\y.zy.ʁɛʁ\

usuraire \y.zy.ʁɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Finance) il y a manifestement de l’usure.
    • L’officier entreprit de faire une distinction entre les créanciers de l’état, d’exclure du droit absolu à la bonne foi du gouvernement ceux qui avaient prêté à un taux trop élevé, à un taux usuraire ; […]. — (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, t. 2, 4, 1833)
    • Il ne refusait jamais d'accéder aux demandes de petits prêts d'argent qu'il consentait à des taux point trop usuraires pour l'époque. — (Jean Ray, Harry Dickson, Le Démon pourpre, 1932)
    • Aux cultivateurs de la région, il prêtait sur hypothèques, comme pour leur rendre service et avec une bonhomie qui faisait oublier, sur le moment, ses taux usuraires. — (Marcel Aymé, La jument verte, Gallimard, 1933, réédition Le Livre de Poche, page 13)
    • – Huit pour cent ! Ça va bien. Je veux bien laisser Courtois répéter à tout bout de champ que ce n’est pas usuraire. C’est, en tout cas, terriblement lourd et, je peux le dire, entre nous, à la limite de l’honnêteté. — (Georges Duhamel, Le Notaire du Havre, 1933, réédition Folio, page 188)
    • Les serfs qui ne pouvaient payer les taxes exigées s’endettaient, souvent à des taux usuraires. — (Louis Dubé, La sagesse du dalaï-lama : Préceptes et pratique du bouddhisme tibétain, dans Le Québec sceptique, n° 66, été 2008, page 5)
    • Aux entreprises, il demande d’autre part de ne pas réclamer de « compensations usuraires » liées à ces arrêts de chantier pour cas de force majeure. — (« Covid-19 : les archis haussent le ton », article paru sur www.achatpublic.info le 20 mars 2020 ; consulté le 21 mars 2020 ; accès restreint)

Prononciation

[modifier le wikicode]

Modifier la liste d’anagrammes

Références

[modifier le wikicode]