véhémentement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de véhément, par son féminin véhémente, avec le suffixe -ment. Il s’agit d’une exception à la construction des adverbes sur les adjectifs se terminant en \ɑ̃\, au féminin \ɑ̃t\, avec lentement et présentement [1], vehementement existant déjà au XIVe siècle.[2][3]

Adverbe [modifier le wikicode]

véhémentement \ve.e.mɑ̃t.mɑ̃\

  1. Très fortement, violemment.
    • (Vieilli) (Procédure criminelle)Pourquoi dire d’un accusé qu’il est véhémentement suspecté d’un tel crime, pour dire qu’il en est violemment suspect ? — (Jean le Rond D’Alembert, Éloges, Boileau. - Cité par Littré)
    • (Plus courant)Helvétius est véhémentement soupçonné d’avoir fait cet ouvrage [le Sermon du rabbin Akib], — (Voltaire, Lett. Damilaville, 8 févr. 1762. - Cité par Littré)
    • Ce très léger excès, péché de gourmandise dont il s’accusait d’ailleurs véhémentement, et duquel il n’était guère coutumier, l’avait vivement dérangé, […]. — (Louis Pergaud, Le Sermon difficile, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • A Philippe Auguste, qui venait de rappeler les juifs dans son royaume, il reprocha véhémentement de n'avoir pas tenu compte des lois canoniques réglementant les rapports entre chrétiens et juifs. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Un seul moyen d'organiser […] : créer cette taxe de superposition sur le revenu total de chaque citoyen quelque peu fortuné dont les conservateurs m'ont si véhémentement reproché d'avoir eu l'idée. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Denis Apothéloz, La construction du lexique français: principes de morphologie dérivationnelle, page 116, 2002, Ophrys
  2. Arsène Darmesteter, James Darmesteter, Reliques scientifiques, page 290, 1890, L. Cerf
  3. « véhémentement », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971–1994 → consulter cet ouvrage