vétilleux

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : vetilleux

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.
→ voir vétille

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin vétilleux
\ve.ti.jø\
Féminin vétilleuse
\ve.ti.jøz\
vétilleuses
\ve.ti.jøz\

vétilleux

  1. Qui demande des soins minutieux, de l’attention aux plus petits détails.
    • […]; car enfin n'étoit de sa part qu'un pur acte de complaisance parfaitement désintéressée que celui de se prêter à ces vétilleuses épreuves fans cesse environnées de piéges ou de défiances, & dont les succès en étoient aussitôt anéantis qu'obtenus , par des objections plus vétilleuses & plus insidieuses encore. — (Anonyme, Résumé sur les expériences d’Électrométrie souterraine faites en Italie et dans les Alpes depuis 1789 jusqu'en 1792, s.e., 1792, p. 17)
    • Cette aristocratie vétilleuse et frondeuse, Louis XIV la tenait dans sa main, dans la cage dorée de Versailles, loin de Paris. — (Frédéric Pagès, La préséance est ouverte, Le Canard Enchaîné, 5 juillet 2017, page 6)
  2. Qui est maniaque du détail ; s’arrête à des vétilles.
    • Le réflexe jacobin, aggravé par le réflexe conservateur, condamnerait le français au ghetto, à un pittoresque archaïsant. Tout bouge, tout évolue. Le pédantisme, qui veut figer la langue, est la lettre morte d'une science vétilleuse.
      Il est vrai qu'il n'y a pas de langue sans grammaire : mais il est plus vrai encore que la langue doit s'interdire de n'être qu'une affaire de grammairien.
      — (Pol Vandromme, Jours d'avant, L'Âge d'Homme, 1993, p. 81)
    • Cet homme-là est trop vétilleux.
    • C’est un esprit vétilleux.

Nom commun [modifier le wikicode]

Invariable
vétilleux
\ve.ti.jø\

vétilleux \ve.ti.jø\ masculin (pour une femme, on dit vétilleuse)

  1. Personne qui s’amuse à des vétilles, qui s’arrête à de petites difficultés.
    • Il est censé représenter un saint et pas n’importe lequel : un saint jaïn, c’est-à-dire un rigoriste, un vétilleux qui ne plaisante pas avec le règlement des jaïns. — (Christine de Rivoyre, Archaka, Éditions Grasset, 2007)
    • Vous considérez-vous plutôt comme un chercheur d’avantages ou comme un vétilleux ? Dans quels domaines de votre vie avez-vous plus tendance à voir les choses du bon côté ? — (Tal Ben-Shahar, Apprendre à être heureux, Place des éditeurs, 2013)
    • À Rome, tout à côté du gouvernement central de l'Église, il était resté en marge, il avait fondé l’oratorio, foyer de ferveur et de joie, loin des vétilleux, des dogmatiques, des inquisiteurs-nés, des scribes et des pharisiens de son époque. — (Philippe Le Guillou, Le pape des surprises, Éditions Gallimard, 2015)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]