vaine gloire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Composé de vaine et gloire.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
vaine gloire vaines gloires
\Prononciation ?\

vaine gloire \Prononciation ?\ féminin

  1. (Religion) (Vieilli) Désir d'obtenir de la considération.
    • Je n’ai pas en effet, se disait-il, un orgueil naïf, extravasé, une élation, une superbe, s’affichant inconsciente, débordant devant tous ; non, j’ai, à l’état latent, ce qu’au Moyen Age l’on appelait ingénument la « vaine gloire », une essence d’orgueil diluée dans de la vanité et s’évaporant au dedans du moi, dans des pensées fugitives, dans des réflexions toutes tacites. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Personne ne sait, dit saint Augustin, que celui à qui l'amour de la vaine gloire a déclaré la guerre, combien elle est capable de nuire. — (Abbé L. Grimes, Esprit des Saints illustres, auteurs ascétiques et moralistes, tome 4, page 339, 2e édition, A. Vaton & L. Cluzon, 1860)

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]