vainqueresse

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1663) Du latin victrix (« victorieuse ») en passant par le moyen français.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
vainqueresse vainqueresses
\vɛ̃.kʁɛs\
ou \vɛ̃.kə.ʁɛs\

vainqueresse \vɛ̃.kʁɛs\ ou \vɛ̃.kə.ʁɛs\ féminin (pour un homme on dit : vainqueur)

  1. (Rare) Femme qui gagne, qui remporte la victoire.
    • On tourna le dos à l’Hôtel des monnaies, la vainqueresse musardait, feignant de rien deviner de mes émois ni de la captivité dans laquelle, d’un inimitable balancement fessier, elle m’avait jeté. — (Jacques Guyonnet, Les culs, Lamargelle, Genève, 2001, p. 101)
    • En face, l’opérette française jubile. Reynaldo Hahn, Claude Terrasse, Henri Christiné, avant Maurice Yvain et Albert Willemetz, n’attendent pas la Victoire pour exalter sa première vainqueresse : la femme qui prend goût à la liberté en profilant le fût des canons. Loin de la volupté des déesses oisives… — (Louis Oster & Jean Vermeil, Guide raisonné et déraisonnable de l’opérette et de la comédie musicale, Fayard, Paris, 2008)
    • Il oublie le reste, la démarche, la grâce, […], ces hanches qui font bouger l’espace, je n’ai pas vraiment vu son visage mais il ne saurait être que celui d’une conquérante, d’une vainqueresse. — (Jacques Guyonnet, Une semaine bien remplie, Lamargelle, Genève, 2013, p. 196)
    • Enfin, il faut d’ores et déjà se préparer à parler des vainqueuses, qu’elles soient bleues ou non… A moins qu’on ne renoue avec la vainqueresse du Moyen Age, ou qu’on adopte la victrice proposée par les latinistes du XVIe siècle, à qui l’on doit tant de termes en trice ? — (Éliane Viennot« “Gardienne”, “buteuse”, “entraîneure”  : juste une question de vocabulaire ? », dans Libération, 17 juin 2019 [texte intégral])

Synonymes[modifier le wikicode]

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Forme d’adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
vainqueresse vainqueresses
\vɛ̃.kʁɛs\
ou \vɛ̃.kə.ʁɛs\

vainqueresse \vɛ̃.kʁɛs\ ou \vɛ̃.kə.ʁɛs\ féminin

  1. (Vieilli) Féminin de vainqueur.
    • Voici comme elle [Christine de Pisan] s’exprime à l’occasion d’un juif qui fut trompé par un chrétien : Volt le roi que la simplesse du juif fut vainqueresse de la malice du chrétien. Simplesse est encore du style marotique ; vainqueresse a disparu de la langue, et c’est dommage; vengeresse, enchanteresse n’offensent point les oreilles délicates. — (Marie-Joseph Chénier, Fragmens du cours de littérature, fait à l’Athénée de Paris en 1806 et 1807, Maradan, Paris, 1818, p. 154)
    • Plusieurs blâmaient la cruauté de Flamiuius, qui, pour emporter la gloire de quelque grand acte , comme il lui semblait, avait été cause de faire mourir un homme déjà tout cassé de vieillesse, qui n’eût désormais plus su porter aucun dommage à leur chose publique vainqueresse presque de toutes nations. — (trad. Charles de L’Écluse, Supplément aux vies des hommes illustres de Plutarque, vol. 10 : Vies d’Annibal et de Scipion, Dupont, Paris, 1826, p. 85)

Synonymes[modifier le wikicode]

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Moyen français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin victrix (« victorieuse »)

Nom commun [modifier le wikicode]

vainqueresse \Prononciation ?\ féminin

Jeanne d’Arc, vainqueresse du siège d’Orléans
  1. Vainqueresse.

Synonymes[modifier le wikicode]

Adjectif [modifier le wikicode]

vainqueresse \Prononciation ?\ féminin

  1. Vainqueresse.

Références[modifier le wikicode]