vampiriser

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De vampire, avec le suffise -iser.

Verbe [modifier le wikicode]

vampiriser \vɑ̃.pi.ʁi.ze\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Tirer profit, de façon nuisible, du travail ou des biens d’autrui, comme un vampire de sa victime.
    • Eduardo Galeano (1940–2015), l’homme qui dut fuir deux dictatures, l’uruguayenne et l’argentine, et qui écrivit ce livre fameux, « Les veines ouvertes de l’Amérique latine », implacable réquisitoire montrant comment l’Espagne, le Portugal et l’Angleterre ont exploité, vampirisé, dévasté son continent natal, et comment de nos jours les États-Unis poursuivent ce pillage en grand… Eduardo Galeano, donc, adorait les textes courts, les contes brefs, les petites histoires, qu’il traquait partout, dans les conversations, l’actualité, les vieux fonds de la légende, de croyances et de sagesse populaire. — (Jean-Luc Porquet, Jusqu’à midi, je suis assez optimiste…, Le Canard Enchaîné, 5 juillet 2017, page 6)
    • Durant ses douze années à la tête de l’Allemagne, Merkel n’a eu de cesse de vampiriser les idées de l’ancien gouvernement SPD-Verts de Gerhard Schrôder, en reprenant à son compte toutes les avancées sociétales. — (O B.-K., Lady Macbeth, Le Canard enchaîné, 20 septembre 2017)
    • Environnement : les métropoles vont-elles vampiriser leurs voisins ? — (Isabelle Verbaere, titre d’un article de lagazettedescommunes.com, 17 juillet 2017)
  2. Dominer mentalement et psychologiquement une personne au point de la rendre totalement dépendante.
    • Ne vous laissez plus vampiriser - Subtilement, ils nous prennent notre énergie et notre temps, ils envahissent notre vie : ce sont les vampires de notre quotidien. — (Laura Lil, Ne vous laissez plus vampiriser, psychologies.com, mai 2002)
    • Le vampirisme affectif est le rapprochement de deux notions : le fait de vampiriser les ressources vives d’une personne (amour, finances, place sociale, etc.) pour son propre bénéfice et le fait de jouer sur les sentiments de cette personne pour y parvenir. — (Scarlett, Le vampirisme affectif, leperversnarcissique.wordpress.com, 14 octobre 2014)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]