vaquer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Vaquer

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du latin vacare.

Verbe [modifier le wikicode]

vaquer \va.ke\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Vieilli) Être vacant, ne pas être occupé, ne pas être rempli ; en parlant proprement des emplois, des charges, des dignités, des bénéfices, etc.
    • Le pape étant mort, le Saint-Siège vaqua pendant plus de trois ans. — Cette charge vaque par la mort de celui qui en était pourvu.
  2. (Droit) Cesser, dans les tribunaux, les fonctions ordinaires, pendant quelque temps.
    • La Cour d’appel vaque pendant tel temps.
  3. S’occuper de quelque chose. — Note d’usage : Il est alors suivi de la préposition à. → voir vaquer à
    • Fine vaquait, comme par le passé, à ses besognes multiples. — (Émile Zola, La Fortune des Rougon, 1870)
    • Sa femme s’étant obstinément refusée à céder à ses injonctions, il se résigna de fort méchante humeur à vaquer à ses travaux quotidiens dans la ferme ; […]. — (Louis Pergaud, Joséphine est enceinte, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • À tout moment, un des comédiens se lève pour aller aider au service, auquel vaquent deux garçons qui viennent se mêler à nous entre deux plats. — (Philippe Delerm, Quiproquo, nouvelle, supplément au magazine « Elle », 1999, page 18.)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]