vasculaire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Avec le suffixe -aire, dérivé savant du latin vasculum (« petit vase ») → voir vaisseau.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
vasculaire vasculaires
\vas.ky.lɛʁ\

vasculaire \vas.ky.lɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Anatomie) Qui appartient, qui a rapport aux vaisseaux.
    • Ramifications vasculaires.
    • Le système vasculaire.
  2. (En particulier) Qui est rempli de vaisseaux.
    • Quel profit le mâle de l’Astylosternus trouve-t-il, dans le moment des noces, à vêtir ses cuisses d'un caleçon de poils vasculaires. — (Jean Rostand, La vie des crapauds, 1933)
  3. (Spécialement) (Botanique) Qualifie une plante dotée de vaisseaux dans lesquels circule la sève.
    • Nous avons donc à examiner ici par où l'eau entre dans les végétaux vasculaires, quelle force détermine son entrée , et de quelles matières elle est ou peut être chargée en y entrant. — (Augustin-Pyramus de Candolle, Physiologie végétale ou exposition des forces et des fonctions vitales des végétaux, Paris : chez Bécher jeune, 1832, vol.1, chap.2, p.59)
    • Dans les Archégoniates vasculaires, les premières cloisons tangentielles du cylindre définissent le péricambium (les Prèles exceptées, où celui-ci n'existe pas), qui reste simple pour la plupart, ou se divise en deux ou très-rarement en trois couches. — (Édouard de Janczewski, Recherches sur l'accroissement terminal des racines dans les Phanérogames, dans les Annales des sciences naturelles: 5e série : Botanique, sous la direction de Adolphe Brongniart & Joseph Decaisne, Paris : G. Masson, 1874, vol.20, p.198)
    • Les premières plantes vasculaires, dont bon nombre ont disparu, ne présentaient pas une différenciation claire d'organes spécialisés tels que racines et feuilles. — (Kenneth A. Mason, Jonathan B. Losos & Susan Tundell Singer, Biologie, traduit de l'anglais (USA) par Jules Bouharmont, Pierre L. Masson & Charles Van Hove, De Boeck Supérieur, 2011, 3e éd : 2014, part.4, p.730)

Dérivés[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]