vaudeville

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Vaudéville, Vaudeville

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Le mot apparaît au tout début du XVIe siècle, dans des titres de chansons sous le nom Vaudevire (le r étant roulé en ancien français, encore à cette époque). Il s'agit d'un recueil de chanson du Val-de-Vire, le long du fleuve Vire, dans le Calvados, en France, écrit par Olivier Basselin, compilant chansons paillardes, chansons à boire, poèmes et pièce de théâtre, elles furent compilées par Jean le Houx, qui y ajouta quelques poèmes sur ce Val. Au XVIIIe, ce type de pièce arriva à Paris, où il se déforme en « vaudeville ». De nombreux ouvrages sur les œuvres d'Olivier Bassin compilées par Jean le Houx sont réédités avec des notices sur l'origine des mots et sur la langue française des époques de ces auteurs. Certaines autres hypothèses le font dériver de l'expression « voix de ville ».

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
vaudeville vaudevilles
\vod.vil\

vaudeville \vod.vil\ masculin

  1. Comédie légère, qui utilise des procédés comme la complication de l’intrigue et l’emploi du quiproquo.
    • (Figuré) J’ai vu jouer déjà pour moi le vaudeville ignoble de l’héritière, adorée pour ses millions. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • L’hébreu, lui, nous oblige à concevoir tout autrement le triangle de la Sainte Famille — et à nous débarrasser des anecdotes des missels.
      Constat :
      La révélation grecque du Nouveau Testament grec ne dépasse pas, en qualité, la routine des vaudevilles.
      — (Bernard Dubourg, L’invention de Jésus, tome I, « L’hébreu du Nouveau Testament », Paris, Éditions Gallimard, 1987, p. 223)
  2. (Vieilli) Chanson gaie d’abord bachique, puis satirique.
    • Chanter un vaudeville.
  3. (Vieilli) Pièce de théâtre où les dialogues sont entremêlés de couplets faits sur des airs de vaudeville ou empruntés à des opéras- comiques.
    • Jouer un vaudeville.
  4. (Vieilli) vaudeville final, la chanson qui termine une pièce, et dont chaque personnage chante un couplet.


Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]