veauter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1968) Dérivé de veau avec le suffixe -er, avec ajout d’un /t/ euphonique et par jeu de mots à partir du verbe voter et de la célèbre phrase du général De Gaulle : « Les Français sont des veaux »[1].

Verbe [modifier le wikicode]

veauter \vo.te\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

Veauter, c'est ballot
  1. (Politique) Voter de manière jugée stupide ou contre son propre intérêt
    • Tiens oui, ça c’est vrai quoi bon à la fin, pour qui dois-je veauter en 2012 ?… Les lecteurs habituels de mes éditos connaissent déjà ma réponse : l’abstention me semble un choix raisonnable, avec sa variante, le bulletin nul, qui a ses défaut.— (www.contrepoints.org, 25 mars 2012)
    • Le plus impressionnant ? C'est que les gens continuent de veauter pour des enflures déjà condamnées qui continuent à veauter les lois qui privilégient ceux qui exploitent ces mêmes veaux.— (www.numerama.com, commentaire de Gnommy, mars 2015)
    • Méritons nous ces hommes politiques ? ben oui a l’évidence si nous veautons pour eux. A quoi on me répondra : on a qu’a veauter pour d’autres. A quoi je répondrais : il n’y en a pas d’autres. Alors on me dira mais que faire si ce n’est veauter pour les moins pire ? A quoi je dirais : ben rien ! — (www.agoravox.fr, commentaire de gaijin, 8 avril 2016)
    • Ne pas veauter c’est montrer l’inanité du régime et le dynamiter de l’intérieur.— (siolgnal.unblog.fr, 3 décembre 2015)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Maurice Tournier, Les mots de mai 68