ventre-saint-gris

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Très probablement par déformation de Vendredi-Saint ou de ventre du Saint-Esprit ainsi modifié pour éviter le blasphème. Ou encore, allusion aux frères Gris donc à saint François.

Interjection [modifier le wikicode]

ventre-saint-gris \vɑ̃.tʁə.sɛ̃.ɡʁi\

  1. (Vieilli) Sorte de juron familier d’Henri IV.
    • Ventre-saint-gris ! vous le direz donc, car cela est, baronne. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, vol. I, ch. I)
    • Saint Gris, c’est, dit-on, saint François; Ventre-Saint-Gris, c’est un Franciscain, plaisanterie de Protestants, qu’on avoit apprise à Henri IV, dans son enfance. — (Gabriel Henri Gaillard, Histoire de François Premier : roi de France)
    • Est-ce que par aventure ma fille aimerait le hussard ? Qu’elle l’épouse, passe encore ; mais qu’elle l’aime… ventre-saint-gris ! — (Jules Sandeau, Mademoiselle de la Seiglière, 1848, page 277)
    • Le juron de Henri IV met la sainteté entre la ripaille et l’ivresse. Ventre-saint-gris ! Je ne suis pas de la religion de ce juron-là. — (Victor Hugo, Les Misérables, t. 2, 1862, page 645)

Synonymes[modifier le wikicode]

→ voir sacrebleu#Synonymes

Références[modifier le wikicode]